Prise de parole en public : La Méthode Trampoline est, de loin, la plus efficace !

Si prendre la parole en public vous est pénible, à la fois pour vous et, vous le sentez bien, pour l’auditoire…

Si malgré tous vos efforts, vous avez l’impression que vous ne progressez pas…

Si vous passez du temps à préparer vos présentations, mais que vous voyez bien que le public décroche rapidement…

Il faut passer à la méthode Trampoline

Quand vous êtes au bas de l’échelle et que vous souhait ardent est d’arriver au sommet, vous avec deux possibilités :

  • Soit vous grimpez, échelon après échelon, un pas en avant, au risque de trébucher, mais allez, ça va bien finir par fonctionner… avant que vous vous épuisiez

  • Soit vous sautez sur un trampoline. Parce qu’il est plus facile de se laisser glisser vers le bas si on atterrit trop haut, que de grimper à la force du poignet.

N’importe qui vous le dira : “pour prendre la parole restez-vous-même.”

Je vais vous dire totalement l’inverse. Si vous devez convaincre, ne soyez surtout pas vous-même. Mais utilisez la prise de parole en public pour vous trouver. Et vous êtes bien mieux que ce que vous pensez.

Être soi-même (surtout quand on est terrorisé devant un public)  n’a jamais convaincu personne. C’est aussi ennuyeux qu’inefficace.

Vous ce que vous voulez, c’est trouvez la connexion entre le public et vous pour l’éblouir. Vous voulez qu’il soit pendu à vos lèvres, vous voulez un effet Waouw.

Et ce n’est certainement pas un conseil comme “reste naturel” qui va vous aider à provoquer cet effet.

La méthode trampoline, c’est celle qui va vous propulser vers votre réalité augmentée. Et vous savez quoi ? C’est bête comme chou, d’une simplicité enfantine… mais personne ne le fait.

Parce que, même le temps d’un exercice, on craint d’être ridicule. Et surtout, parce que c’est le contraire de tout ce que vous avez appris. Jusqu’à présent.

Si Chilina Hills et moi avons écrit l’ouvrage : “97 exercices décalés pour prendre la parole”, c’est parce que nous savons que le fait même de s’exercer de façon originale va vous faire progresser bien plus rapidement que les méthodes traditionnelles.

  • Premièrement parce qu’on apprend mieux en s’amusant, le jeu est quand même la base de la pédagogie.
  • Ensuite, parce que la prise de parole en public peut être, pour certains, d’un tel inconfort, que seule une étincelle bien calibrée pourra mettre le feu aux poudres. Autrement dit :

Laissez tomber les silex et allumez le feu avec un chalumeau !

Vous savez que vous ne pouvez pas vous attendre à un résultat flamboyant  si, à la veille d’une présentation en public, vous la répétez “dans votre tête”, en faisant défiler les slides. Au mieux, ce sera scolaire ou “bof”, au pire, vous ne toucherez pas votre cible, qui dort déjà, et perdrez en crédibilité. (Raterez votre examen, passerez à côté d’une augmentation ou d’un poste que vous chérissez, passerez pour un loser et pas pour un leader…)

La méthode trampoline s’inspire beaucoup de l’exercice : “En public, j’ai une tête d’andouille”, que vous vous conseille de (re)lire. Cependant, cet exercice  est plus simple et plus orienté vers votre présentation.

Avertissement 

On s’y met à reculons mais après on ne peut plus s’arrêter.

Objectif 

Atteindre la plus haute marche du podium de la prise de parole en public

Durée 

Le temps de votre prochaine présentation (plus ou moins)

Préparation 

  1. Choisissez trois personnes que vous appréciez (ou pas) et qui sont douées en prise de parole. Notez-les
  2. Faites de mêmes avec de piètres orateurs. Notez-les
  3. Notez le nom de trois personnes extraverties dans leur communication qui ont une façon un peu particulière de s’exprimer : Louis de Funès, Cyril Hanouna, Jean-Pierre Coffe, Florence Foresti, Mathilde Seigner, Marianne James…

C’est parti 

Ça ne va pas être facile, mais… filmez-vous. Il est important que vous puissiez juger, vous-même, du résultat.

Répéter en se filmant

Commencez votre présentation comme vous le faites habituellement. Ensuite, toutes les 10, 20 secondes, incarnez une personne dans l’ordre dans lequel vous l’avez noté.

Par exemple, soyez Barack Obama (posture, ton de voix, regard) pour commencer. Enchainez avec Mitterrand ou Alexandria Ocasio-Cortez selon ce que vous avez choisi.

Continuez votre présentation avec les mauvais orateurs (vous pouvez forcer le trait) et poursuivez avec les personnalités extraverties. Jouez-le à fond !

Et c’est là que le miracle se produit. Pourquoi ?

Parce que vous “sous la chaleur du chalumeau” vous allez oser une autre posture, des gestes plus amples, un ton de voix plus affirmé. Vous osez… parce que ce n’est pas vous. Vous imitez, vous singez. Et donc : vous découvrez une nouvelle posture d’orateur et, contre toute attente,  vous vous dévoilez. Et c’est là que vous trouvez votre authenticité. Surprenant non ?

En regardant votre vidéo, vous allez constater qu’imiter vos orateurs préférés (les trois premiers) ne fonctionne pas vraiment :

  • Obama n’est génial que parce qu’il est Obama. Mais si vous êtes François Pignon en train d’imiter Obama, vous restez François Pignon. C’est juste un coup de silex, pas une belle étincelle.
  • En revanche, vous commencez à voir le contraste en imitant de mauvais orateurs… Vous sortez un peu de votre coquille. Et puis,  c’est assez drôle d’incarner son chef ou des profs nuls.
  • Mais si vous vous dites que vous êtes Hanouna en train de présenter le plan financier au Conseil d’Administration, les résultats de l’étude statistique de la sécurité en entreprise, ou l’examen oral de demain, c’est jouissif.

Est-ce que vous aller jouer Hanouna en public ? Bien sûr que non. Mais votre corps aura retenu la leçon. Et vous aussi, en regardant la vidéo de vos exploits. Vous ne serez plus jamais le même orateur. Et cet exercice n’a pris que quelque minutes. Il faut juste oser le faire.

Comme tous les exercices, il est bon de les répéter pour les ancrer  et développer une vraie compétence.

Alors, est-ce que vous êtes maintenant “naturel” ? Oui, mais en réalité augmentée. Et c’est ça le secret.

Et voilà comment on passe d’une échelle cassée et glissante à un trampoline. Résultats garantis.

 

Bon amusement,

Geneviève

 

Une réponse sur “Prise de parole en public : La Méthode Trampoline est, de loin, la plus efficace !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *