Blog

S’entrainer à la prise de parole en plein confinement, pas facile. Alors, voici en cadeau, un des premiers conseils décalés, sorti tout droit du livre  “97 exercices décalés pour prendre la parole”, que je vous conseille de lire maintenant tout de suite. (Vous trouverez le lien direct sous cet article). Et comme d’habitude, voici quelques techniques qui semblent légères mais qui sont diablement efficaces. Le public fantôme  Pas simple de répéter seul devant un mur
   Ce soir, resto avec Marc. Je me réjouis. Ça fait des lustres que je ne l’ai pas vu. Je sais qu’il est parti en vacances en Irlande et j’ai hâte qu’il me raconte son voyage. De mon côté, récemment,  j’ai emménagé dans ma nouvelle maison, commencé des travaux de rénovation, quitté mon boulot ennuyeux pour un autre bien plus stimulant, bref la soirée s’annonce enjouée.    Hier, resto avec Marc. Bon. La soirée a
« Monsieur » Lenoir. Ça commence bien. Partout, dans le monde professionnel, on se présente en commençant par son prénom, mais le prof, non. Le prof est « Monsieur » ou  « Madame » quelque chose. Le prof n’a pas de prénom. Maintenant qu’il a  posé son statut, il prend un air de circonstance : il actionne sa ride du lion. Marque d’extrême concentration, mais aussi d’émotion négative permanente, jusqu’à être gravée dans le front, le sillon creusé entre les deux yeux
Y a pas à dire : la tirade du beau-frère contre les migrants était brillante. Elle donnait la nausée, mais on peut dire qu’il a tenu toute la tablée en haleine. Il a même réussi à faire rire quand il a renvoyé ma sœur, qui avait osé un commentaire, directement à la cuisine. Du coup, tout le monde se regarde en souriant et il est difficile de dire autre chose que « Ben oui, il a raison ».
« Oh ma tête ! Mais je suis moche ! Non, je ne veux pas me voir ! Je ressemble vraiment à ça ? Mais c’est quoi cette allure ? » Voilà quelques commentaires que l’on peut entendre quand on se voit pour la première fois en vidéo. La deuxième aussi. Et parfois, on ne s’y fait jamais. Donc oui que ce soit bien clair : vous ressemblez à ça. Et si vous vous trouvez andouillesque, vous n’avez qu’à changer.  À l’attaque ! Si

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *